Aller au contenu
Accueil » ENSEIGNEMENTS

ENSEIGNEMENTS

Teisho

La rencontre d’une nuit entre Yoka Nengaku et Eno.

Histoire de la rencontre Après la décision du 5ème patriarche de lui conférer la transmission du Dharma, Eno disparut pendant une quinzaine d’années. A 38 ans il demanda à être admis comme frère lai (Vu qu’il n’avait pas reçu l’ordination de moine) au monastère Fa-sing-sseu de Nankai en restant anonyme. Cependant un jour l’abbé entendit une dispute et vit la sagesse d’Eno. L’abbé était Yi-tsing (Yijing, 635-713). L’impératrice Wu protégea les moines bouddhistes dont le doyen Jinshu, fondateur de l’école du Nord du Chan, et le moine-pèlerin Yi-Tsing, qui avait séjourné vingt-quatre ans dans les sanctuaires de l’Inde et de...
Lire la suite
Teisho

La tuile et le miroir : éveil et conditions.

La rencontre entre Baso et Nangaku La question de la tuile et du miroir fait allusion à la première rencontre entre Baso et Nangaku. Cette histoire est ultra connue dans le Chan mais la comprendre est plus subtile. En effet elle parle de la pratique et de l’éveil. L’éveil est-il séparé de la pratique ? Y a-t-il éveil sans pratique ? La pratique mène-t-elle forcément à l’éveil ? L’éveil dépend-il de conditions ou apparaît-il comme par miracle ? Les koans n’ont pas de réponse définitive, ils doivent être compris par notre pratique, intégrés dans notre expérience et parfois changer notre vision. Ce petit exposé...
Lire la suite
Teisho

Le kesa et le bol dans la transmission du Dharma

Introduction : selon l’histoire ou la légende Le kesa et le bol font partie des huit objets que les moines traditionnels sont autorisés à posséder. Avec le kesa ils pouvaient toujours se vêtir et avec le bol se nourrir, car à l’origine celui-ci leur permettait d’aller chaque matin quêter leur nourriture pour la journée, car ils ne faisaient aucune réserve, vivant de jour en jour, souvent voyageant, changeant constamment d’endroits. Ils n’étaient pas des moines mendiants car il s’agissait d’un échange : les laïcs leur donnaient de la nourriture et en échange recevaient les mérites de veiller à ce que les moines...
Lire la suite
Teisho

Le voyage en Chine de Dogen et sa rencontre avec Nyojo

Introduction et arrivée en Chine Le parcours de vie de Dogen est multiple. Très jeune, il reçut les préceptes du bodhisattva, c’est à dire les préceptes en vigueur dans le bouddhisme Mahayana, et devint moine dans la tradition Tendai dont le monastère était sur le mont Hiei. L’atmosphère qui y régnait ne répondait pas à l’inspiration initiale de Dogen et créa en lui un doute essentiel qui provenait d’un passage du Mahaparinirvana sutra qui disait : « Le Bouddha Shakyamuni a dit : tous les êtres sensibles possèdent partout la nature de Bouddha ; le Tathagata existe éternellement et est...
Lire la suite
1 4 5 6

 

TRADUCTIONS

PHYSIQUE

BROCHURES

KUSENS