Aller au contenu
Accueil » Poème de Dogen Zenji

Poème de Dogen Zenji

Poème de Dogen Zenji

« Durant notre vie, le juste et le faux, le bon et le mauvais se confondent
En jouant avec la lune, avec les vents méprisants et écoutant les oiseaux
Durant de nombreuses années je vis seulement qu’il y avait de la neige sur les montagnes
Cet hiver soudainement je réalise que c’est la neige qui fait les montagnes. »

Dans les poèmes zen la neige signifie zazen. Pendant des années nous voyons seulement notre réalité à travers notre esprit personnel et dans ce monde-là que nous créons nous-mêmes, le monde ordinaire, commun, nous pratiquons zazen comme de la neige rapportée sur des montagnes, comme une activité rapportée dans nos activités diverses.

Dans cette vision la neige tombe et fond rapidement. Elle n’est qu’une couche superficielle.
Ensuite on réalise que c’est la neige qui fait les montagnes, que c’est notre pratique qui fait la réalité de notre vie, qui donne un sens à notre existence.
Nous nous éveillons à un regard éclairé sur nous-mêmes et sur toutes choses et réalisons que nous étions de tout temps des bouddhas vivants.

C’est comme ouvrir sans clé une porte sans serrure, la porte du bonheur intérieur et de la tranquillité de l’esprit. Notre monde peut s’illuminer et nous pouvons contempler notre transformation.

Keisen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code