Accueil » MAÎTRE TAISEN DESHIMARU

MAÎTRE TAISEN DESHIMARU

Maître Taisen Deshimaru (1914-1982) arrive à Paris en juillet 1967, venant de Yokohama au Japon. Il emporte avec lui les cahiers de son maître Kôdô Sawaki. Durant quinze ans il enseigna et propagea la pratique du zen en Europe sans relâche. Il est en Occident le patriarche fondateur de notre lignée, qui continue aujourd’hui. D’innombrables dojos, dont le Dojo Zen de Genève en 1972, et groupes de zazen prendront naissance sous son impulsion, ainsi que le premier temple zen d’Europe, la Gendronnière, près de Blois en France.

Décédé subitement au Japon en 1982, Maître Deshimaru ne put donner la transmission du dharma, laissant sa mission sans certification objective. Pour remédier à cette situation et authentifier la pérennité de son action spirituelle. Maître Niwa Zenji, supérieur du temple d’Eihei-ji au Japon et autorité suprême du zen soto, fit le voyage du Japon en France pour certifier dans le dharma trois de ses successeurs : Etienne Mokusho Zeisler, Stéphane Kosen Thibaut et Roland Yuno Rech.

 

“Zazen est une véritable joie que les autres ne peuvent éprouver, car on abandonne l’ego et à ce moment là, la plus grande, la plus haute des valeurs se réalise.

 

C’est dans la pratique vécue et quotidienne que se réalise vraiment le dharma, le véritable esprit des maîtres. Si vous vous contentez d’une compréhension intellectuelle et superficielle, votre étude sera bien oeu efficace. Si vous comprenez la pratique régulière et fidèle des menues actions de la vie de chaque jour, vous comprendrez profondément de tout votre corps et de tout votre esprit. Vous pourrez progresser.

 

C’est le secret du zen.”

 

 

Taisen Deshimaru, “Le zen de Dogen”, AZI