Accueil » LA PRATIQUE DU CORPS-ESPRIT

LA PRATIQUE DU CORPS-ESPRIT

 

La pratique du zen – le zazen – est fondamentalement basée sur la posture du corps, la respiration et l’attitude de l’esprit; ces trois éléments sont intimement reliés entre eux, ce qui explique le néologisme corps-esprit pour bien marquer l’interdépendance complète qui les unit.

La posture noble et équilibrée du corps dans son assise est en rapport direct avec la droiture de l’esprit. La ventre, les organes ainsi que les épaules détendues participent d’u lâcher-prise, de la non-peur et de l’ouverture à la compassion de soi-même et des autres. Il s’établit donc un équilibre corporel entre énergie et douceur; cet équilibre est observé intimement par notre conscience au repos et calme l’esprit. Dans la vie quotidienne celui-ci est souvent agité, il est donc profitable qu’il puisse retrouver sa tranquillité dans un corps en parfait équilibre.

Prendre soin de sa respiration tranquille est la porte d’entrée à la connaissance intime du corps-esprit. En prendre soin veut dire à la fois observer son va-et-vient et également la calmer en favorisant une expiration douce et longue, ce qui favorise l’extension du calme de l’esprit.

Qu’elle doit être alors l’attitude de la conscience, ou plus généralement de l’esprit, pendant zazen ? Surgissant telles des bulles de l’eau bouillante, les pensées ont tendance à s’imposer à notre conscience. laissez-les passer sans les accrocher, qu’elles restent dans un état latent, en sommeil, en prêtant une attention inconsciente à ce qu’elles ne prennent aucune réalité dans notre esprit. Se concentrer sur la posture du corps et de la respiration facilite cet abandon propice au calme du corps-esprit.

 

“Dans toutes les circonstances, dans tous les aspects de notre vie, la vérité éternelle existe”

 

Mokusho Zeisler