Accueil » LA LIGNEE DESHIMARU

LA LIGNEE DESHIMARU

 

Le zen soto est une branche du bouddhisme, dont l’origine remonte à Bouddha. Le renouveau moderne de la pratique du zen soto prit son origine dans l’enseignement de Kôdô Sawaki au Japon, ceci au XXème siècle. A la vie monastique des moines traditionnels, il préconisa au contraire une présence des pratiquants du zen dans le tissu social en parallèle avec leur pratique journalière de zazen. Cette alternance continue aujourd’hui et se trouve à la base de notre pratique en Occident. Jusqu’au dernier moment il refusa l’ordination de moine à son disciple principal, Taisen Deshimaru, lui disant qu’il était bien meilleur pour le zen qu’il continue d’exercer ses responsabilités sociales tout en pratiquant le zazen. Avant sa mort, il émit le vœu que Deshimaru vienne porter la Voie du zen et son enseignement en Europe. Il lui remit donc l’ordination et ses cahiers de notes.

Maître Deshimaru vint donc à Paris en 1967. Jusqu’en 1982, il enseigna et de nombreux disciples l’entourèrent. Comme il mourut de façon subite lors d’un voyage au Japon, il ne transmit pas le dharma et laissa donc sa succession ouverte. Pour pallier cette absence, Maître Niwa Zenji, supérieur du temple de Eihei-ji et autorité suprême du zen soto au Japon, transmis le dharma à trois moines proches de Maître Deshimaru pour authentifier et perpétuer sa mission en Europe: Etienne Mokusho Zeisler, Stéphane Kosen Thibaut et Roland Yuno Rech.

“Le moine zen est comme le nuage sur l’eau. Qu’il y ait échec ou succès il n’est pas attaché. Comme il ne tombe pas dans l’illusion sa vie demeure calme. Sans peur ni anxiété il avance libre comme le vent”

 

Taisen Deshimaru

 

 

 

 

 

MAÎTRE

MOKUSHO ZEISLER